Tchang Kai-chek

Eus Wikipedia
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Traffic cone.png
Krogit e-barzh !
Un danvez pennad eo ar pennad-mañ ha labour zo d'ober c'hoazh a-raok e beurechuiñ.
Gallout a rit skoazellañ Wikipedia dre glokaat anezhañ
Recycle002.svg
Ezhomm zo da vrezhonekaat ar pennad-mañ : treiñ an traoù manet en ur yezh all, pe lakaat en doare-skrivañ peurunvan ha netra ken, pe ober gant gerioù brezhonekoc'h ivez ouzhpenn.
Tchang eo an anv-familh.
Tchang Kaï-chek

Tchang Kai-chek, pe Chiang Kai-chek, pe Chang Kai-chek (e sinaeg : 蔣介石, sinaeg eeunaet : 蒋介石, e pinyin : Jiǎng Jièshí) (ganet d'an 31 a viz Here 1887; marvet d'ar 5 a viz Ebrel 1975) a oa ur soudard hag ur politiker sinaat hag a voe unan eus renerien ar strollad Kuomintang goude marv Sun Yat-sen e 1925.

Il fut le chef militaire – avec le titre de généralissime – et, à diverses périodes et en alternance, le chef du gouvernement et le président de la   puis, jusqu'à sa mort, le président de la « Republik Sina » e Taiwan. Tchang Kaï-chek reste à la tête de la république de Chine à Taïwan jusqu'à sa mort en 1975, et continue de revendiquer la souveraineté sur l'ensemble de la Chine. Malgré une constitution théoriquement démocratique, son gouvernement demeure dictatorial, basé sur un système de parti unique et de loi martiale. Il impose également une culture chinoise standard, en interdisant à l'école et dans les médias l'usage des dialectes taïwanais. [1][2][3]

Notennoù[kemmañ | kemmañ ar vammenn]

  1. [1]
  2. Zarrow, Peter Gue (2005). China in War and Revolution, 1895–1949. 230–231 p. 
  3. [2]