Diforc'hioù etre adstummoù "Bernabò Visconti"

Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Diverradenn ebet eus ar c'hemm
==E vuhez==
Bernabò Visconti a oa trede mab [[Stefano Visconti]] ha Valentina [[Tiegezh Doria|Doria]] (1290-1359).<br/>
<!--
Étienne était lui-même le cinquième fils du seigneur [[Mathieu Ier Visconti|Mathieu I{{er}}]] et ses trois enfants [[Mathieu II Visconti|Mathieu]], [[Galéas II Visconti|Galéas]] et Barnabé se trouvaient être, après les décès successifs de leur oncle [[Galéas Ier Visconti|Galéas I{{er}}]], de leur cousin [[Azzon Visconti|Azzon]], puis de leurs deux autres oncles [[Lucien Visconti|Lucien]] et [[Jean Visconti|Jean]], qui avaient tous quatre régné sur [[Milan]], les derniers descendants légitimes mâles de la famille.
 
E dad, Stefano, a oa pempvet mab an aotrou [[Mathieu Ier Visconti]] hag e dri bugel [[Mathieu II Visconti|Mathieu]], [[Galeazzo II Visconti|Galeazzo]] ha Bernabò, a en em gavas, goude marvioù o eontr [[Galeazzo Iañ Visconti]], o c'henderv [[Azzon Visconti|Azzon]], hag o daou eontr all [[Lucien Visconti|Lucien]] ha [[Jean Visconti|Jean]], o devoa renet o-daou e [[Milano]], bezañ an diskennidi diwezhañ eus an tiegezh.
<!--
En juillet [[1340]], il participe avec ses frères à la conjuration menée par Francesco Pusterla et quelques autres nobles contre ses oncles [[Jean Visconti|Jean]] et [[Lucien Visconti|Lucien]] qui viennent de succéder à leur cousin [[Azzon Visconti|Azzon]]. Cette conjuration ayant été dénoncée, Lucien sévit contre les conjurés mais ne punit pas ses neveux.
 
183 691

modifications

Lañser merdeiñ