Georges Bataille

Eus Wikipedia
Mont da : merdeiñ, klask
Traffic cone.png
Krogit e-barzh !
Un danvez pennad eo ar pennad-mañ ha labour zo d'ober c'hoazh a-raok e beurechuiñ.
Gallout a rit skoazellañ Wikipedia dre glokaat anezhañ

Georges Bataille, bet ganet d'an 10 a viz Gwengolo 1897 e Billom ( Puy-de-Dôme, Bro-C'hall) ha marvet d'an 8 a viz Gouere 1962 e Pariz, a oa ur skrivagnour gall.

Oberennoù[kemmañ]

Sinadur Georges Bataille
  • Les Monnaies des grands Mogols, Paris, J. Florange éditeur, s. d. (1927).
  • Histoire de l'œil, 1928 (sinet Lord Auch).
  • L'Anus solaire, 1931.
  • Sacrifices, (année inconnue, entre 1922 et 1940)
  • Madame Edwarda, 1937 (sinet Pierre Angélique).
  • L'Expérience intérieure, 1943.
  • Le Petit (sinet Louis Trente), 1943.
  • Le Coupable, 1943.
  • La Part maudite, 1949.
  • L'Abbé C., 1950.
  • La Peinture préhistorique. Lascaux, ou la Naissance de l'art, 1955[1].
  • Le Bleu du ciel, 1957 (écrit en 1935).
  • L'Érotisme, 1957.
  • La Littérature et le Mal, 1957.
  • Les Larmes d'Éros, 1961 (où est notamment évoqué le supplice du lingchi ou "cent morceaux"; les informations sur l'origine des photographies, et le degré d'authenticité de leur interprétation sont sujets à caution[2].
  • L'Impossible, 1962 (première parution en 1947 sous le titre La haine de la poésie)
  • Ma mère, 1966 (posthume et inachevé).
  • Le Mort, Jean-Jacques Pauvert Éditeur, 1967
  • Théorie de la religion, Texte établi et présenté par Thadée Klossowski, Tel Gallimard, 1973.
  • Œuvres complètes. Paris, Gallimard, XII volumes, 1970-1988.
  • Romans et récits. Préface de Denis Hollier. Édition publiée sous la direction de Jean-François Louette. Gallimard, "Bibliothèque de la Pléiade", 2004.
  • L'Archangélique et autres poèmes. Gallimard, NRF/Poésies, 2008.
  • Le Souverain, Fata Morgana, 2010

Notennoù[kemmañ]

  1. Les réponses érotiques de l’art préhistorique : un éclairage bataillien
  2. Bataille et le supplicié chinois : erreurs sur la personne